Généalogiste familiale professionnelle depuis 1997

A la dérive

Notre relation est faite de marées
Quelques fois hautes, souvent basses
Jamais le calme de la Méditerranée
Et contre la jetée, on se fracasse

Nous naviguons en plein vent
Tel un vaisseau en perdition
Larguons les amarres un temps
Et si sous le vent, nous voguions ?

Viens amarrer ta barque à mon port
Jette l’ancre le temps d’une escale
Suis ton sextant et vire de bord
Je te fais une place dans ma cale

Tu as démâté, mais pas chaviré
Tu te vois comme un naufragé
Laisse moi t’aider à te renflouer
Je ne te laisserais pas t’échouer

M.M. – 25 mars 2007

Laissez une trace de votre passage. Merci d'avance.