Généalogiste familiale professionnelle depuis 1997

Adieu l’artiste

René, ton saxophone s’est tu pour toujours
Et les bals du samedi soir sont en deuil
Nos places de village ont perdu leur âme
Et les salles de concert sont orphelines
Ce sont aussi les instruments qui pleurent
On gardera de toi de très jolis souvenirs
Les disques, les vidéos et tant de photos
Là-haut, tu diriges un orchestre d’anges.

M.M. – 18 janvier 2009

Laissez une trace de votre passage. Merci d'avance.