Généalogiste familiale professionnelle depuis 1997

Amitié ou flirt

Tout de suite, une jolie complicité
Entre nous deux, s’est installée
Même à distance, je te savais là
Très attentif et présent pour moi

Et pendant ces trois dernières années
Je n’avais pas vu que tu t’étais éloigné
Me laissant à mon couple et à ma destinée
Mais gardant, toujours sur moi, un œil avisé

Et cet été, envers moi, tu opères un changement
Encore plus protecteur, encore plus vigilant
Signes de loin, clins d’œil et bisous envolés
De jolis moments autour d’une salade partagée

A chaque retrouvaille, l’espace entre nous se réduit
Les cinquante centimètres réglementaires, tu les abolis
Pour te tenir tout près de moi, épaule contre épaule
Tu partages avec moi tes instants de liberté et on rigole

En plus de nos fous-rire en public et nos regards
Viennent aussi des gestes plus tactiles de ta part
Comme me prendre par la taille plusieurs fois
Et à chacun de nos échanges, tu me touches le bras

Puis dimanche, tu me défends et joue les héros
Et soudain je sens ta main caressant mon dos
Alors que nous étions en présence de nos amis
Pour toi, ça semble tellement naturel, j’en frémis.

M.M – 30 août 2014

Un commentaire

  1. Poème très réussi même si tu as du mal à le sortir !!!! Bravo ma fille !

Laissez une trace de votre passage. Merci d'avance.