Mes poèmes

Aux portes de la Cité Malouine

04-04-2010 - 25 - Saint-MaloUn gîte perdu dans la lande bretonne
Dans la brume, se découpe le Mont
Tout près, le ressac de la mer résonne
Le vent souffle dans les frondaisons

Un bon feu flambe dans la cheminée
Les portes, fenêtres et volets sont clos
Les portables éteints, ni internet, ni télé
Juste une douce musique dans la sono

Dans l’âtre, grillent des chamallows
Nous sommes sur le tapis moelleux
Dégustant un bol de chocolat chaud
Blottis l’un contre l’autre, heureux

Par le crépitement des flammes, bercés
On s’endort, épuisés par l’air vivifiant
Nos rêves sont peuplés de flibustiers
Au lointain, les cloches de St-Vincent.

M.M. – 06 octobre 2008

En voir plus

Martine

Mon premier métier a été agent de ventes dans le tourisme d’où ma passion pour les voyages même si je ne suis jamais allée bien loin, avec une passion pour l'île de Majorque. En 1997, changement d’orientation professionnelle, j’ai décidé de faire de ma passion « La généalogie », ma profession, je suis donc devenue "Généalogiste familiale professionnelle". Mais en devenant généalogiste, j'ai découvert que je pouvais y associer mon 01er métier. Car, partir à la quête de nos ancêtres, nous invite forcément à voyager et à découvrir les endroits où ils vécurent. Depuis 2004, j'écris aussi...

Articles similaires

1 thought on “Aux portes de la Cité Malouine”

Laissez une trace de votre passage. Merci d'avance.

Voir aussi

Close
Close