Massilia

Marius s’est embarqué sur le Malaisie
Alors que sur le quai, seule, restait Fanny
Rayon de soleil qui illumine le vieux port
Sur la Canebière, c’est l’âme de la ville
En se promenant, on découvre son folklore
Il y a aussi la Bonne-Mère, terre d’asile
L’Estaque qui abrite peintres et pêcheurs
Le ferry-boat et ses traversées sous la chaleur
Et le château d’If et son célèbre prisonnier.

M.M. – 14 janvier 2006

EnregistrerEnregistrer

Commentaires (1)

Michèle
  • 1. Michèle | 21/11/2014
Bel hommage que tu as rendu à Marseille.

Ajouter un commentaire