38 ans en chantant

A l’aube de tes 40 ans de carrière
Toi qui as chanté souvent derrière
Tu as accompagné les plus grands
Cela n’a en rien gâché ton talent

De tes premiers radio-crochets
A la salle du Palais des Congrès
C’était des débuts prometteurs
Tu deviendras un grand chanteur

Que ce soit des reprises connues
Ou les jolies chansons de tes débuts
Tu les interprètes magnifiquement
Tu mérites tous ces applaudissements

De tes longues tournées d’été
A tes spectacles de fin d’année
Y assister est un véritable bonheur
Le public en prend plein le cœur.

M.M – 08 janvier 2009

Commentaires (1)

Michèle
  • 1. Michèle | 11/11/2014
Très beau poème en hommage à Jean-Pierre. Mais il mérite bien ces quelques lignes car c’est vraiment un immense plaisir d’assister à ses concerts.

Ajouter un commentaire

 
×