Généalogiste familiale professionnelle depuis 1997

Spécialités régionales

Les poires tapées

Les poires tapées sont une spécialité de Touraine.

Les poires épluchées, puis posées sur des claies, sont séchées pendant plusieurs jours dans des fours chauffés au bois. Ensuite, elles sont aplaties à l’aide d’une platissoire.

On les consomme, maintenant, réhydratées et elles sont utilisées dans de nombreuses recettes.

Pour découvrir à votre tour, les poires tapées, je vous invite à vous rendre au « Musée de la poire tapée », situé sur la commune de Rivarennes, dans le département d’Indre et Loire. Le musée n’est pas facile à trouver, mais une fois arrivés, nous avons apprécié la visite et les explications fournies tant par le petit film que par la personnes chargée de l’accueil. De plus,  nous avons pu déguster les poires tapées sous plusieurs formes : confiture, petits morceaux de différentes poires tapées, poires tapées imbibées dans du vin.

 

Pour plus de renseignements sur le Musée de la poire tapée : 02-47-95-47-78

Photos prises en Mai 2017.

EnregistrerEnregistrer

Le Kouglof

Le Kouglof est une spécialité alsacienne. Mais on le retrouve aussi en Autriche, en République Tchèque et en Allemagne.
Il est reconnaissable à sa forme due à son moule cannelé et assez haut, en terre cuite ou en cuivre.
Il existe deux versions du Kouglof :
– Sucré avec des raisins secs au kirsch que l’on déguste au petit-déjeuner ou au goûter. A l’origine, il se préparait pour les jours de fêtes : mariage, baptême, Noël, etc…
– Salé avec des lardons, il se sert à l’apéritif.
Les historiens pensent qu’il existait déjà au XVIIème siècle suite à la découverte de moules datant de cette époque.