Généalogiste familiale professionnelle depuis 1997

Cinq à Sète

Cinq à SèteSoudain je sens que mon visage est mouillé
Est-ce à cause de la pluie entrain de tomber
Ou par tes paroles qui ont des larmes amenées

Quoi qu’il en soit, ton maître-mot a été
De partout le bannir, le bloquer, le zapper
Les gens ayant une double vie sont à éviter

Et malgré ma douleur, tu restes persuadé
Que je suis indestructible, je vais me relever
Je sais que je peux compter sur ton amitié

En cette fin de dimanche après-midi d’été
Je ne peux pas en douter, tu me l’as prouvé
En prenant le relais de ma Maman t’occuper

Tous les deux, vous nous avez dorlotées
Même le dîner que vous nous avez apporté
Et tous les cinq, un apéritif amical trinqué

Même pendant le concert, je suis surveillée
Ton regard toujours bienveillant sur moi posé
Et encore des fous-rires et de l’eau partagés

De faire une croix dessus, tu m’as conseillé
Donc, l’étoile et le croissant, je vais garder
Plus de Jésus, restent Moïse et Mahomet.

M.M – 08 juillet 2014

Un commentaire

  1. Encore un magnifique poème qui décrit parfaitement ton ressenti et tous les conseils qui t’ont été donnés.

Laissez une trace de votre passage. Merci d'avance.