Généalogiste familiale professionnelle depuis 1997

Clermont Bonheur

Trop pressés pour attendre les fêtes de fin d’année
C’est en Auvergne qu’on a décidé de se retrouver
Et être ensemble pour notre premier mois à fêter
En ce premier samedi de décembre ensoleillé

C’était sans compter sur notre impatience innée
Finalement prendre la route vendredi a été décidé
Malgré le temps mitigé et ta fatigue de la journée
C’est au cœur d’une nuit froide qu’on est arrivé

Nos retrouvailles mieux que je les avais imaginées
Enfin blottie dans tes bras, tendrement enlacés
Tant attendu le premier contact, le premier baiser
Et contre ta chaleur, ma timidité s’est envolée

Une fois dans cette chambre d’hôtel enfin trouvée
Moment émotion avec cette médaille qui va nous lier
Quelques heures de repos, au chaud, bien méritées
Puis tendre tête-à-tête pour notre petit-déjeuner

Promenade main dans la main, nos doigts entremêlés
Fous-rires, confidences, et surtout réelle complicité
Des instants magiques, nos regards qui restent soudés
Puis vint samedi soir, mais là, la porte est fermée !

M.M. – 11 décembre 2010

Laissez une trace de votre passage. Merci d'avance.