Généalogiste familiale professionnelle depuis 1997

Coeur brisé

Si tu savais comme j’aurais aimé
Avoir rêvé mais non c’est la réalité…
Tu m’as vraiment laissé tomber
Sans le vouloir, tu m’as tant blessée
Mes larmes sont devenues mes amies
Depuis de trop longues nuits
Tu m’as quittée mais c’est la vie,
Je ne suis pas celle que tu as choisie
J’ai laissé mon cœur s’accrocher à toi
J’ai besoin de te dire combien tu comptes pour moi
Mais rien qu’à l’idée, rien que d’imaginer
Tous ces lieux visités ensemble
Y retourner est maintenant impossible
Que par toi, je ne serais plus embrassée
Que tu ne seras plus à mes côtés…
Que je ne pourrais plus me blottir dans tes bras
J’ai le cœur malheureux, vide et froid
Tu ne voulais pas me faire souffrir
Mais sans toi je pourrais mourir.

M.M. – 11 juillet 2005

Laissez une trace de votre passage. Merci d'avance.