Généalogiste familiale professionnelle depuis 1997

Crimes

Enfin qui sommes nous pour décider du jour et de l’heure ?
Un humain n’a pas le droit de disposer de la vie d’un autre
Toute légalisation de cet acte entraînera des cruautés
Honteux crimes en toute légalité et en toute impunité
Assassinats sous couvert de soulager le malheureux
Nombreux sont ceux qui feront ça pour leur bien à eux
Avec en vue un remariage ou se débarrasser d’un parent
Soudain devenu, avec cette longue agonie, bien encombrant
Imaginable pour moi de dire un jour d’arrêter la machine
Et on se vantera, en France, d’avoir aboli la peine de mort…

M.M. – 01er mars 2006

Un commentaire

  1. D’accord avec toi sur ce poème ; tu sais ce que j’en pense.
    Le proverbe dit bien « tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir ».

Laissez une trace de votre passage. Merci d'avance.