Généalogiste familiale professionnelle depuis 1997

Exutoire

Pourquoi ces mots griffonnés
Souvent lus par des inconnus
Toujours adressés à l’être aimé
Je sais que tu t’es reconnu

Ecrire pour évacuer ma souffrance
Souvent comme une vengeance
Plus facile de crier ma haine
Que de t’avouer que je t’aime

Je pourrais faire une psychanalyse
Ou bien me retirer dans une église
Mais j’ai fait le choix de l’écriture
Pour exprimer toutes mes fêlures

Cet état de fait exprimé dans un poème
Il apparaîtrait que je vivrais le même
Une chose que nous avons en commun
Mettre nos états d’âme dans un quatrain.

M.M. – 17 février 2007

Laissez une trace de votre passage. Merci d'avance.