Généalogiste familiale professionnelle depuis 1997

L’absent présent

Malgré la distance nous séparant, tu es là
Et je sais que je peux compter sur toi
Tu devines des choses que je ne te dis pas
Comme dans un livre ouvert, tu lis en moi

Entre nous, cela a toujours été comme cela
De mes mails, tu retiens tout quoi qu’il en soit
Tu me ressers certains détails lors d’un repas
A ta façon très particulière, tu veilles sur moi

Je ne peux te tromper quand ça va couci-couça
Tu connais mes tristesses comme mes joies
Tu arrives à me faire avouer mes embarras
Même de loin, ton regard est posé sur moi

Entre nous, jolie complicité mais c’est délicat
Ma grande timidité est une entrave toutefois
10 ans plus tôt, 10 ans plus tard, 10 ans déjà
Pourtant, je me demande toujours : pourquoi ?

M.M. – 20 mars 2013

Un commentaire

  1. Je suis ravie que tu aies retrouvé l’inspiration pour écrire tes poèmes. Et celui-là est très réussi.

Laissez une trace de votre passage. Merci d'avance.