Généalogiste familiale professionnelle depuis 1997

Narbonne chante et m’enchante

Un dimanche après-midi de décembre ensoleillé
Un centre de loisirs municipal pour personnes âgées
Tous ces gens qui se pressent pour t’écouter chanter
Toi, tu es là pour les accueillir dans le hall d’entrée

Que pourrais-je encore dire de ton tour de chant ?
Que je n’ai pas dit dans mes poèmes auparavant…
Que tu m’as fascinée, éblouie, sans micro et a capella
Je connais ton talent mais tu m’as bluffée sur ce coup-là

Tu es souriant, charmeur avec les dames, tu parais détendu
Entre chaque chanson, tu plaisantes, parfois tu te mets à nu
Le public t’applaudit, se lève, en redemande : il est conquis
Moi, très fière de toi, j’observe cela de ma place, j’en souris

Toujours avec ta bonne humeur, tu te prêtes de bonne grâce
A une longue séance de photos et à la signature de dédicaces
Malgré tes obligations, tu me consacres un peu de ton temps
Encore une fois, grâce à toi, j’ai passé un merveilleux moment

M.M. – 23 décembre 2007

Un commentaire

  1. Très beau poème écrit après un concert de Jean-Pierre.

Laissez une trace de votre passage. Merci d'avance.