Généalogiste familiale professionnelle depuis 1997

Notre Saint-Valentin

Tu m’as proposé une soirée de folie
A s’aimer jusqu’au bout de la nuit
Une chambre avec un lit grandiose
Parsemé de milliers de pétales de roses
Au milieu de ce paradis, moi ta princesse
Je pose sur toi mon regard tendresse
Tu m’attires à toi et l’on s’embrasse
Ta peau contre ma peau et tu m’enlaces
L’odeur de mes cheveux, la chaleur de mon corps
Ont raison de ta résistance, je t’ai jeté un sort
Il y a aussi cette baignoire aux senteurs enivrantes
Tu me regardes émergeant de cette mousse, je te tente
Tu n’es qu’un homme pris au charme d’une sirène
Nous nous aimons là, ici, ailleurs où l’amour nous mène
Où est passée la jeune fille vertueuse et timide ?
Tu as en face de toi une femme impudique et torride
Je suis là devant toi épanouie, tellement femme
Tu es si fier d’avoir réveillé en moi cette flamme
Tu déposes de petits bisous sur les petits anneaux d’or
Bien cachés sous mes cheveux comme de petits trésors
Tu caresses avec ta main cette chaîne autour de mon cou
Ce fin bijou ne me quitte jamais et tu en deviens jaloux
Je me suis endormie et tu ne te lasses pas de me regarder
Tu souhaiterais que ce moment dure une éternité.

M.M. – 13 février 2007

Laissez une trace de votre passage. Merci d'avance.