Généalogiste familiale professionnelle depuis 1997

Pour Pauline et Nicolas

Papa et moi étions très heureux
Nous nous trouvions très chanceux
Deux petits bébés s’annonçaient
On faisait de nombreux projets
Je me demandais : filles ou garçons ?
C’était sûr que nous les aimerions
Nous l’annoncions autour de nous
Car on était si fier de nos bout’choux
Des douleurs sont apparues un soir
Une fausse couche a anéanti nos espoirs
J’ai perdu mes bébés me laissant brisée
Je sais que la vie doit malgré tout continuer
On nous disait : vous ne les avez pas connus
Mais dans nos rêves, nous les avions vus
C’était une partie de chacun de nous deux
Nous étions soudain tellement malheureux
Je sais que jamais on ne vous oubliera
Vous qu’on n’a même pas pu tenir dans nos bras.

M.M. – 02 février 2006

Laissez une trace de votre passage. Merci d'avance.