Généalogiste familiale professionnelle depuis 1997

Pour toi, mon Roxi

Pour toi mon RoxiA toi, mon petit toutou mal-aimé
Qui a été si mal nourri, maltraité
Devenu indésirable et mal soigné
Ils t’ont rejeté, lâchement abandonné
On se demande pourquoi ils t’ont adopté
Sûrement un caprice d’enfant gâté….
Tu ne méritais pas d’avoir un tel passé
A moi maintenant de te le faire oublier
Malheureusement tu es très perturbé
Il faut que tu apprennes à ne pas paniquer
On ne te fera plus de mal, arrête de trembler
Reprends confiance, tu es bien entouré
Eh oui, tu étais vraiment très mal tombé
Dans la petite annonce, ils m’ont abusée
Mais au moment où je t’ai vu, j’ai craqué
Ton regard douloureux m’a tant peinée
Tu es sorti de leur vie sans un regret
Pas un geste, pas une caresse, pas un baiser
Tu n’emportais rien, tu n’avais pas été gâté
Juste une laisse et un trop grand collier
Pas de gamelle, et pas plus de panier
N’allons pas imaginer le moindre jouet
Et pas une seule photo de toi petit bébé
Tu as un bel avenir, oublions ton passé.

M.M. – 26 mai 2006

Un commentaire

  1. Je suis comme toi, je n’arrive pas à relire ce poème sans verser de larmes ; poème qui raconte les 03 premiers mois de son existence avant qu’on le prenne chez nous.

Laissez une trace de votre passage. Merci d'avance.