Généalogiste familiale professionnelle depuis 1997

Royal et impérial

De la succession de Louis VI à Napoléon III
Tu connus deux empereurs et tant de rois
Tu es notre passé, tu es notre mémoire
Te visiter, c’est ouvrir un livre d’Histoire

Le siècle des lumières te laissa dans l’ombre
Cela t’a évité de vivre des heures sombres
Au profit de ce grand palais de pacotille
Sans mémoire, vide comme une coquille

Se promener dans tes jardins et tes allées
C’est comme un voyage dans le passé
Du jardin anglais jusqu’au grand canal
De l’étang à l’escalier en fer à cheval

Nous continuons à remonter le temps
Par le grand parterre fleuri au printemps
Du Jeu de Paume à la Porte du Baptistère
De la Porte Dorée à la Galerie des Cerfs

Par la salle de bal, poursuivons notre visite
Motifs du plafond et du plancher à l’identique
Puis traversons la galerie François Premier
Et rendons nous à la Chapelle de la Trinité

Tu nous livres quelques uns de tes secrets
Ta chapelle double et ton théâtre oublié
Sans omettre l’assassinat de cet écuyer
On voit sa cote de maille ensanglantée

Tu as vécu nombre de décès princiers
Des mariages, des signatures de traités
Ainsi que plusieurs naissances royales
Et tu abrites aussi l’appartement papal

Un des grands moments douloureux
S’est déroulé dans la Cour des Adieux
Napoléon saluant sa garde après son abdication
Qu’il venait de signer sur ce petit guéridon

Tu es tellement immense, j’ai dû en oublier
Huit siècles d’Histoire qui me font rêver
De la forteresse médiévale au château renaissance
Tu as devant toi encore une longue existence.

M.M. – 29 mars 2008

Un commentaire

  1. C’est vrai qu’il est magnifique notre château. Il est resté si beau à travers tous ces siècles d’histoire. Et tu le racontes si bien.

Laissez une trace de votre passage. Merci d'avance.