Généalogiste familiale professionnelle depuis 1997

Sous la Tramontane

Je suis de retour dans cette jolie maison ensoleillée
Je retrouve mes habitudes au bord de la piscine azurée
Il y a quelques mois, j’y avais passé un merveilleux été
Qui malheureusement, par un drame, s’est terminé

Notre douleur n’est pas oubliée, mais bien rangée
Maintenant, c’est plus facile, nous pouvons en parler
Enfin, nous arrivons à la partager et à nous retrouver
Tu sais que, ta folie d’un soir, je te l’ai pardonnée

Tu es plus qu’un amant, tu es avant tout mon ami
Et dans quelques mois, tu deviendras mon mari
Tu es enfin libre et rien ne viendra nous séparer
Mon rêve de petite-fille va enfin se réaliser

J’étais fillette quand tu es entré dans ma vie
Tu te souviens, c’était un vendredi, à Paris
Adolescente quand nous nous sommes aimés
Et femme quand nous nous sommes retrouvés

Nous avons bravé mes parents et les interdits
Ils te confiaient leur fille, ils n’ont rien compris
Maintenant ils savent tout et ils en rient
Pour mon père, tu resteras toujours son ami

Depuis que mon frère s’en est allé
Il n’y a que toi pour me protéger
Je sais ce que toi seul peux m’apporter
Déjà, dans tes bras, je me sens apaisée

Aujourd’hui, tu te trouves trop âgé pour moi
Mais je suis seule à juger et je te veux toi
J’ai hâte de voir ton alliance à mon doigt
Pour Pauline et Nicolas, ce sera toi et moi

M.M. – 29 juillet 2006

Laissez une trace de votre passage. Merci d'avance.