Généalogiste familiale professionnelle depuis 1997

Toi, le Rocher

Toi, le RocherQu’as-tu de si exceptionnel toi le rocher ?
Pour me provoquer une telle attraction
Déjà, avant moi, mon oncle était envouté
C’est lui qui m’a transmis cette fascination

Dès que je t’aperçois, j’ai le cœur qui bat
Je me sens sur mes terres, enfin, je revis
A chacun de mes séjours dans ce coin-là
Je vais t’admirer et l’émotion m’envahit

Quand je pense à toi si majestueux et si beau
Les souvenirs me reviennent en mémoire
Combien de clichés dans les albums-photos ?
J’aime les regarder quand je suis triste le soir

Sublime, tu veilles sur la vallée de l’Argens
Les anciens te surnomment «Les Troix Croix»
Partagé entre Le Muy et Roquebrune sur Argens
Ta masse imposante protège et rassure à la fois

Bientôt, je viendrais, de nouveau, me ressourcer
Et profiter du spectacle que tu offres à nos yeux
Avec ta couleur changeante au fil de la journée
Surtout au soleil couchant, c’est merveilleux !

M.M. – 25 mars 2011

Un commentaire

  1. Magnifique poème sur ce magnifique rocher ; poème qui, dans un sens, rend un peu hommage à ton Tonton.

Laissez une trace de votre passage. Merci d'avance.