Généalogiste familiale professionnelle depuis 1997

Tu m’as offert ton nom

Tard dans la nuit, après l’amour
Sans bruit, je te regardais dormir
Le cœur battant, le souffle court
J’essayais d’imaginer notre avenir

Après toutes ces années à tes côtés
Il y eut beaucoup trop de malheurs
Mais ces drames ont été compensés
Par ta présence qui n’est que bonheur

Tu as le sommeil tranquille et serein
Celui d’un homme heureux et apaisé
Inconsciemment, tu cherches ma main
Au contact de ma peau, te voilà éveillé

Juste avant que tu sombres de nouveau
Tu me fais une proposition : nous remarier
Et ton regard noir me demande un cadeau
Qu’enfin j’utilise le nom que tu m’as donné.

M.M. – 21 septembre 2009

Laissez une trace de votre passage. Merci d'avance.