Luc, je t’écris….

.

Luc, je t’écris….

.... cette lettre que je ne t’enverrais pas.
Je la posterais seulement sur mon site.
Tu étais mon frère.
Non pas par le sang mais parce que nous nous étions choisis.
On se ressemblait tellement.
Comme on aimait à le dire : nous n’étions pas têtus, mais déterminés.
On se comprenait d’un regard.
On aimait le bleu et les montres.
On détestait les arêtes de poisson.
On avait les mêmes fous-rires.
On avait les mêmes colères.
Tu m’appelais quinze, vingt fois par jour.
Depuis 20 ans, mon téléphone s’est tu...
Si tu avais toujours été là, des Christian et autres Laurent n’auraient pas traversé ma vie.
J’ai tenté de combler le vide que tu as laissé : il ne venait pas du même pays que toi, mais il avait connu le même exil.
Mais ce ne sera jamais toi…

M.M. - 14 Septembre 2020

 

Rejoignez le forum sur ce post.

Melun Seine et Marne

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • Michele
    • 1. Michele Le 14/09/2020
    Et tout ça à cause d'une vieille cousine ...
  • Ann
    • 2. Ann Le 22/09/2020
    Merci, Bonne soirée ,
    Bravo.. coins magnifiques.