Oui.

Jeudi soir, tu es arrivé
Impatient mais inquiet
Ton tendre regard troublé
A mon «oui» tant espéré
Je ne pourrai pas l’oublier
Ce moment restera gravé
En nous pour l’éternité
Toi et moi bientôt mariés
Notre famille recomposée
Après tout ce temps passé
Nos incertitudes teintées
De cette peur irraisonnée
Sont loin de nous, dépassées.

M.M. – 21 août 2006

Rejoignez le forum sur ce post.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire