Divers

Draguignan – La Sous-Préfecture

 


Photo prise en Septembre 2013.
Tags
En voir plus

Martine

Mon premier métier a été agent de ventes dans le tourisme d’où ma passion pour les voyages même si je ne suis jamais allée bien loin, avec une passion pour l'île de Majorque. En 1997, changement d’orientation professionnelle, j’ai décidé de faire de ma passion « La généalogie », ma profession, je suis donc devenue "Généalogiste familiale professionnelle". Mais en devenant généalogiste, j'ai découvert que je pouvais y associer mon 01er métier. Car, partir à la quête de nos ancêtres, nous invite forcément à voyager et à découvrir les endroits où ils vécurent. Depuis 2004, j'écris aussi...

Articles similaires

Ce sujet a 1 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Martine, il y a 5 mois et 3 semaines.

  • Créateur
    Sujet
  • #33422

    Martine
    Admin bbPress

    [Voir le post complet : Draguignan – La Sous-Préfecture]

    [img]https://i.servimg.com/u/f35/19/65/40/73/http_s10.png[/img]
    [size size=16][b]«Combattu souvent, battu parfois, abattu jamais»[/b][/size]
    [size size=14][b](François Athanase Charette de La Contrie)[/b][/size]

  • Auteur
    Réponses
  • #33423

    Martine
    Admin bbPress
    • Topics : 1477
    • Réponses : 1056
    • Messages total : 2533
    • Offline

    Il y a quelques années, nous avions profité des Journées du Patrimoine pour aller visiter la sous-préfecture de Draguignan qui est exceptionnellement ouverte pour l’occasion. Mais attention : seulement le samedi !
    Dans cet hôtel particulier, on peut y voir au rez-de-chaussée le bureau de sous-préfet ainsi que la salle à manger officielle.
    Quant au 01er étage, il abrite l’appartement du ministre. Il est destiné à loger les personnalités de passage à Draguignan. Cet appartement meublé dans le style Napoléon Ier se compose d’un petit salon, d’une chambre et d’une salle de bain.
    En 1797, ce fut d’abord Toulon qui devint préfecture du Var. Toutefois, Bonaparte jugeant la situation de Toulon trop périlleuse, il désigna, en 1800, Draguignan comme préfecture. Elle y restera jusqu’en 1974.
    On peut citer plus particulièrement deux préfets :
    – Pierre Melchior d’Adhémar ou d’Azémar (1740-1821) qui sera en poste de 1806 à 1811. Il crée les allées qui portent son nom, agrandit la place du marché et fait installer l’éclairage public.
    – un autre préfet connu fut le Baron Haussmann en 1849/1850. D’ailleurs, le parc situé derrière la sous-préfecture lui est dédié.

    [img]https://i.servimg.com/u/f35/19/65/40/73/http_s10.png[/img]
    [size size=16][b]«Combattu souvent, battu parfois, abattu jamais»[/b][/size]
    [size size=14][b](François Athanase Charette de La Contrie)[/b][/size]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer