Edifices religieux

Melun – Le prieuré Saint-Sauveur

Photos prises en Décembre 2013.
Tags
En voir plus

Martine

Mon premier métier a été agent de ventes dans le tourisme d’où ma passion pour les voyages même si je ne suis jamais allée bien loin, avec une passion pour l'île de Majorque. En 1997, changement d’orientation professionnelle, j’ai décidé de faire de ma passion « La généalogie », ma profession, je suis donc devenue "Généalogiste familiale professionnelle". Mais en devenant généalogiste, j'ai découvert que je pouvais y associer mon 01er métier. Car, partir à la quête de nos ancêtres, nous invite forcément à voyager et à découvrir les endroits où ils vécurent. Depuis 2004, j'écris aussi...

Articles similaires

Ce sujet a 2 réponses, 2 participants et a été mis à jour par  Martine, il y a 1 an et 4 mois.

  • Créateur
    Sujet
  • #33535

    Martine
    Admin bbPress

    [Voir le post complet : Melun – Le prieuré Saint-Sauveur]

    [img]https://i.servimg.com/u/f35/19/65/40/73/http_s10.png[/img]
    [size size=16][b]«Combattu souvent, battu parfois, abattu jamais»[/b][/size]
    [size size=14][b](François Athanase Charette de La Contrie)[/b][/size]

  • Auteur
    Réponses
  • #33536

    Michèle
    Participant
    • Topics : 15
    • Réponses : 630
    • Messages total : 645
    • Offline

    Je me souviens, quand j’étais jeune, que le prieuré était « englobé » dans un pâté de maisons. On ne voyait que l’écusson représentant Jeanne d’Arc. De plus, je crois me rappeler que c’était la salle des ventes

    https://i.servimg.com/u/f89/11/19/00/11/michel11.gif
  • #33538

    Martine
    Admin bbPress
    • Topics : 1472
    • Réponses : 824
    • Messages total : 2296
    • Offline

    Le prieuré Saint-Sauveur se trouve à Melun, dans l’île Saint-Etienne.
    C’est un des plus anciens monuments de la ville avec la collégiale Notre-Dame.
    Le prieuré aurait été terminé sous le règne de Robert II, dit Robert le Pieux.
    Il a été rattaché à l’abbaye Saint-Séverin de Château-Landon, avant d’être rattaché à la collégiale Notre-Dame. Abandonné au 17ème siècle, il a été tour-à-tour : grenier à sel, ateliers, habitations, commerces jusqu’à son rachat par la ville en 1974.
    Sous son choeur, ont été découvertes des cryptes datant du 10ème siècle.

    [img]https://i.servimg.com/u/f35/19/65/40/73/http_s10.png[/img]
    [size size=16][b]«Combattu souvent, battu parfois, abattu jamais»[/b][/size]
    [size size=14][b](François Athanase Charette de La Contrie)[/b][/size]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer